Carrière de grès rouge de Rothbach

La Carrière de Rothbach était exploitée au siècle dernier par les tailleurs de pierre locaux pour des besoins de la construction de la région. 
A la fin du siècle dernier et au début de celui-ci, une des principales activités résidait dans la fabrication de meules pour l’industrie, entre autre pour les usines à canons. Après la guerre, la carrière n’a plus été exploitée. 
Ce n’est qu’en 1964 que Charles LOEGEL a réouvert ce site en y travaillant avec une petite équipe. 
La société “CARRIERE DE ROTHBACH”, créée en 1975 et dirigée par les enfants LOEGEL, compte actuellement 25 employés.La très bonne qualité du grès rouge de Rothbach, de par sa teneur en quartz (70%) et son liant siliceux, sa résistance aux intempéries et à la pollution a permis son utilisation pour des travaux prestigieux comme la restauration de la Cathédrale de Strasbourg.